Un homme tente de s’immoler par le feu à la gare de Vigneux-sur-Seine

vigneux homme brulé

La scène qui s’est déroulée en gare RER de Vigneux-sur-Seine est très choquante, ce dimanche après-midi, un homme a tenté de s’immoler par le feu sur le quai, peu avant 17 heures.

«Il se trouvait d’abord dans un wagon du RER et s’est versé un bidon d’essence sur la tête, témoigne Erwan, qui a assisté à la scène. Il est descendu, a laissé le bidon sur le quai, et criait en boucle : Appelez police !»

La suite de la scène a été filmée puis diffusée sur les réseaux sociaux, sur plusieurs vidéos on voit l’homme traverser les voies pour aller sur le quai d’en face, puis jeter sa veste au sol après l’avoir aspergé d’un liquide inflammable. Il a par la suite enflammé sa veste avec un briquet, fâce aux autres voyageurs qui tentaient de l’en dissuader, sans succès. «Les gens lui criaient d’arrêter, mais il ne voulait rien entendre», raconte le même témoin.

On le voit ensuite s’accroupir, puis donner un coup de pied, probablement imbibé d’essence, sur le brasier. Les flammes ont brûlé instantanément ses vêtements. L’homme court ensuite sur le quai, sous forme de torche humaine.

«Quatre ou cinq personnes ont couru ensuite après lui pour lui jeter leurs vestes et éteindre le feu, puis ils l’ont mis à l’abri en attendant les secours. Il arrivait encore à marcher, puis a été mis sur une chaise roulante.»

Les pompiers sont intervenus très rapidement. L’homme, âgé de 35 ans, a d’abord été catégorisée en urgence absolue par le médecin de l’Unité Mobile Hospitalière de l’Hôpital de Juvisy-sur-Orge. Son pronostic vital ne serait plus engagé, une adolescente de 15 ans a de son côté été prise en charge par les pompiers après avoir été choquée par la scène.

Les motivations de la victime restent pour l’heure inconnues. «Personne ne se doutait qu’il allait passer à l’acte», indique Erwan. Au total, dix pompiers de trois casernes proches ont été mobilisés sur cette opération.

PARTAGER CET ARTICLE

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur whatsapp
Partager sur email
Partager sur print
Les opinions du lecteur

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *