L’idée du Val d’Yerres / Val de Seine pour tenter de sauver les restaurants et salles de spectacles

la-biche-aux-bois-terrasse-5cbfc

Durant le couvre-feu, un même ticket pour le restaurant et le cinéma ou une salle de spectacles. L’opération nommée « Un ciné pour un resto », que vient de lancer la communauté d’agglomération Val d’Yerres – Val de Seine vise à aider des secteurs économiques parmis les plus impactés par les mesures sanitaires gouvernementales depuis plusieurs mois.

Le but de cette initiative proposée jusqu’à la fin du couvre-feu est d’offrir une place de cinéma ou une place de spectacle après un repas assis pris en soirée, entre 18h30 et 20h45, dans un restaurant de l’une des neuf villes du territoire. (Boussy St Antoine, Brunoy, Crosne, Draveil, Épinay-sous-Sénart, Montgeron, Quincy-sous-Sénart, Vigneux-sur-Seine et Yerres)

Pour profiter de cette offre, il faut d’abord garder précieusement son ticket de caisse, celui-ci doit indiquer la localisation du restaurant, la date et l’horaire d’émission de la note, ainsi que le nombre de couverts servis. Cette dernière information est importante car elle offre une place pour chaque couvert. Les tickets, valables jusqu’à deux semaines après la fin du couvre-feu, sont acceptés dans les trois cinémas de l’agglomération, le Cyrano à Montgeron, le Paradiso à Yerres et le Buxy à Boussy-St-Antoine. Mais pas seulement.

L’opération est également étendue aux salles de spectacle, un repas pris dans les mêmes conditions donne accès à une place gratuite, pour une achetée, pour l’un des spectacles proposés dans les salles communautaires du Val d’Yerres. « Mais dans la limite d’une centaine de places par spectacle », précise François Durovray, à l’origine de cette opération inédite.

« Notre responsabilité d’élus est de prendre rapidement des mesures concrètes destinées à soutenir efficacement l’activité de nos commerces, explique-t-il, mais aussi l’activité culturelle dispensée par nos cinémas qui souffrent actuellement d’une forte désaffection ». Selon lui, la priorité est de « respecter les mesures barrières », mail il faut aussi « maintenir une vie sociale et aider les acteurs économiques à traverser cette période difficile ».

François Durovray, Président de la communauté d’agglomération Val d’Yerres-Val de Seine

L’opération semble très appréciée chez les restaurants et brasseries, très touchés par les mesures gouvernementales. Sandrine Bitsch, responsable de l’Avant-Scène, un établissement du cœur de Yerres ouvert de 8 heures à 20h30, salue l’idée : « Il va falloir une petite semaine pour que les gens prennent connaissance de l’opération, mais c’est une bonne idée, si cela peut éviter que nos commerces, nos cinémas et nos théâtres s’écroulent ».

A Montgeron, l’équipe du cinéma Le Cyrano est prête à recevoir une clientèle qui ne pousserait peut-être pas la porte de l’établissement sans cette opération, ou qui en a perdu l’habitude ces derniers mois. « C’est une belle opération qui peut fonctionner, il faut juste que l’information passe », pointe la responsable, loin de se laisser abattre par la situation.

Les modalités de l’opération sont à retrouver sur le site internet de la communauté d’agglomération, disponible en cliquant ICI

PARTAGER CET ARTICLE

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur whatsapp
Partager sur email
Partager sur print
Les opinions du lecteur

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *